Médiations éducatives Transactions ou interactions

Dans cet ouvrage,l’auteur témoigne d’une pratique de psychopédagogie qui se construit à l’interstice du soin,de la créativité et de la pédagogie.Pour lui,la psychopédagogie inscrit et aide à inscrire le sujet dans les réseaux dans lesquels viennent prendre place ses propres assertions (discours,énoncés) pour se situer face aux autres,d’abord comme sujet épistémique et ensuite comme sujet social.Le reste est affaire de construction identitaire.Ce qui n’est pas du registre de la psychopédagogie,c’est de travailler sur la crise d’identité,sur l’effondrement du sujet et sur ce qui met en abîme. L’usage du blason inspiré de deux pédagogues reconnus,André De Peretti et Henri Desroches sert de médiation définie par l’auteur comme «lieu» où le sujet vient loger une expérience de soi.Lorsqu’un sujet se raconte à l’aide du blason,il entre en interaction avec lui-même,il transige avec les morceaux de vie qu’il choisit d’exposer.Georges NTSIBA s’inscrit ici dans la lignée des chercheurs en sciences de l’éducation et de la formation initiée par Gaston Pineau. Il reste résolument en embuscade et au carrefour de l’ethnologie,de la pédagogie et de la psychologie.

Separator image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code